Photoshop CC 2020 peaufine l’outil contenu pris en compte.

J’avoue, Photoshop est et restera à jamais mon logiciel chouchou ! Le premier sur lequel j’ai fait mes armes d’infographiste. Du coup, il restera celui qui m’a fait pester, mais aussi celui qui a donné une direction claire à ma carrière professionnelle. Et durant mes années de formateur, s’il est bien un outil que j’aimais enseigner, c’était bien celui-là. Ne serait-ce que pour entendre les “waow” et autres “génial” quand on arrivait à l’outil contenu pris en compte.

PREMIÈRE PREVIEW DE PHOTOSHOP CC 2020.

La fonction “Contenu Pris en Compte”, c’est clairement la fonction magique de Photoshop par excellence. On détoure ce qui nous gêne, on clique et pouf ! C’est remplacé en un quart de seconde. Alors, les résultats n’étaient pas toujours foufou et nécessitaient même parfois quelques ruses de vieux renard comme je l’expliquais dans ce billet/tuto de 2013 sur les subtilités de l’outil. 6 ans, bientôt 7, autant dire, une époque déjà lointaine !
Ainsi, Adobe va ajouter 1 ou 2 petites fonctionnalités à cet outil qui avait déjà pas mal évolué l’an dernier. Petite vidéo de l’éditeur à voir ici (in english, so sorry) :

On pourra certainement regretter une certaine complexification de l’outil initial (depuis la version 2019 même), à n’en pas douter. Par contre, difficile de nier que cela s’avérera aussi bien pratique de pouvoir sélectionner directement dans la fenêtre de fonction la zone à reproduire/fusionner.

DANS LE DÉTAIL.

Pour les plus novices, cette capacité à effacer les éléments d’une photo (Stalin approved) en un clic s’appuyait sur une analyse bête et méchante de l’image mais depuis l’ajout de Sensei, le système d’apprentissage du logiciel au sein d’Adobe. Le logiciel comprend mieux ce qui se passe dans l’image. Et cela se ressent sur pas mal d’outils apparus ces deux dernières années.

preview-photoshop-cc-2020-formation

À la place d’une sélection en rectangle, l’outil permet enfin de faire une sélection à main levée, de créer des masques de sélection pour injecter au mieux la matière et recouvrir l’élément de disgrâce ! Ciel, que c’est bien fait.
Oui mais le faire avec ses petites mains peut être aussi fastidieux !  Qu’à cela ne tienne, Sensei peut aussi analyser en mode “auto” l’image et définir les meilleures zones à dupliquer ! Bon bah là, on demandera à voir sur pièce forcément mais c’est prometteur !

À n’en pas douter, Adobe aura sûrement encore plein de petites choses à dévoiler lors de sa prochaine conférence Adobe Max pour Photoshop ! En attendant, j’en profite pour vous rappeler que Kaligram, c’est encore mieux en vrai !

N’hésitez pas à consulter notre programme de formation et nos dates si vous souhaitez vous former avec des graphistes professionnels, en activité et certifiés. 🙂

Emmanuel
administrator
Directeur et Responsable Pédagogique en Chef Kaligram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

UNE QUESTION ? On vous répond ! Vous pouvez aussi appeler au 03 20 54 09 06 si vous n'êtes pas timide du téléphone. ;-)
Emmanuel vous répondra sous 24h.
Envoyer
X