Joker, un film, une police et des posters fantastiques !

typographie-film-joker-graphisme

Difficile d’échapper au phénomène “Joker”, ce film porté par la sublime interprétation de Joaquin Phoenix et superbement réalisé par Todd Phillips. Nous n’allons pas faire une énième critique dithyrambique du film (mérité selon nous), en lieu et place, nous allons plutôt évoquer quelques éléments liés au domaine du graphisme (et notamment l’usage des logiciels Adobe qui font notre quotidien chez Kaligram). Ainsi nous allons évoquer la police de l’affiche ou encore tout simplement admirer certaines affiches. Plaisir de fan tant l’univers des comics aura marqué mon enfance.

JOKER, UNE POLICE QUI A UN GRAIN.

Première info, on apprend via un post Reddit que la typo du film “Joker” a été réalisée dans la plus pure tradition, puisqu’émanant directement d’une collection de caractères typographiques en bois ! Plus précisément, celle du graphiste américain, et spécialisé en typographie, Chad Danieley résidant à Santa Monica. Le graphiste déclarant même que cela avait été le processus de validation le plus simple qu’il ait connu !

typographie-police-film-joker

“J’essaie toujours d’amener de la texture et de vieilles polices typographiques dans mon travail. Ce qui est drôle, c’est que ce logo était le premier que j’avais réalisé, mais que j’avais oublié de proposer car je pensais qu’il devait être plus “professionnel”. À l’époque, j’ai donc j’ai proposé 12 logos plus “professionnels”. Heureusement, j’ai un directeur de création qui sait comment se rendre dans mes dossiers de travail avant de soumettre ces propositions aux clients, et il a mis celui-ci sur la dernière page. Todd Phillips (ndr : le réalisateur) l’a adoré et a tout fait pour s’assurer que cela reste identique et surtout pas retravaillé de façon numérique.”

Au final, les blocs de lettres en bois et leurs textures ont été exportées en fichiers PNG (ndr : sous Photoshop), qu’ils ont pu ensuite, utiliser afin de créer une police typographique en SVG (ndr : format vectoriel sous Illustrator).

“Ce n’était pas mon premier choix puisque After effects ne reconnait pas les polices SVG).

Une approche de méthode qui permet tout de même de conserver les défauts de textures des caractères et ainsi rendre le logo “Joker” transparent (pour d’éventuelles superpositions, fusions, etc..)
L’imperfection de ces éléments ayant donné naissance à des accidents comme la marque au milieu du “K” mais le graphiste se veut prudent à propos de la surinterprétation que l’on pourrait y voir.

“Je pourrais conceptualiser sur la balafre de son âme etc… Mais pour le coup, j’ai juste balancé ça comme ça et cela semblait parfait donc je l’ai laissé tel quel. Je suis un très grand fan de la méthode de Brian Eno, appelée Stratégies de l’Oblique* quand je suis un peu coincé.”

(*Si vous n’êtes pas familer.e avec ce concept, je vous recommande cet article chez Slate qui résume l’idée et des exemples d’applications notamment dans le domaine de la musique).

À noter, le graphiste explique que ces caractères venant de sa collection perso, il ne s’agit pas d’une typo particulière mais on peut tout de même trouver de vraies similarités avec la Champion Featherweight (pour ceux/celles qui souhaiteraient s’amuser à triturer la police sous Photoshop et obtenir le même résultat de façon numérique). 😉

QUELQUES (SUPERBES) AFFICHES.

On l’a dit, le film est superbe et que ce soit Jonathan, notre réalisateur formateur en vidéo, Renaud notre spécialiste PAO (et moi-même), on a adoré ce bout de pop culture cinématographique qui a su aller au-delà de l’univers Batman, pour nous offrir la naissance psychologique du super vilain le plus connu des comics !

Je n’ai pu résister à l’envie d’aller fouiner sur le web à la recherche d’affiches en tout genre de “Joker” et qui rendraient justice à ce film (À VOIR EN VO bien sûr).
Des affiches qui ont, pour les officielles, un sens du minimalisme qui m’est si cher (n’hésitez pas à cliquer sur les images pour les voir en plus haute qualité).

Quant aux affiches faites sur des initiatives individuelles ou promotionnelles, comment ne pas apprécier la couverture du Magazine Empire ou encore l’affiche de Jack C. Gregory ou encore de Aleksander Walijewski ,The Commas, ou encore Sorin Ilie ? Malheureusement, je n’ai pas su mettre la main sur l’ensemble des créateurs d’affiches mises ici mais n’hésitez surtout pas à revenir vers moi si vous le faites, je les ajouterai avec plaisir. 🙂

Difficile de ne pas voir dans ces différents travaux la patte de nos différents logiciels de prédilection, qu’il s’agisse de PAO ou encore de vidéo (forcément) ! Alors si vous souhaitez discuter plus encore de tout cela avec nous ou autour des outils, n‘hésitez pas à consulter nos différentes formations (PAO/Vidéo) et nos dates si vous souhaitez vous former avec des graphistes professionnels, en activité et certifiés. 🙂

Emmanuel
administrator
Directeur et Responsable Pédagogique en Chef Kaligram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

UNE QUESTION ? On vous répond ! Vous pouvez aussi appeler au 03 20 54 09 06 si vous n'êtes pas timide du téléphone. ;-)
Emmanuel vous répondra sous 24h.
Envoyer
X