Zak Eazy, graphiste lillois (et expert du logiciel Photoshop)

C’est lors de mon précédent billet de blog, sur le livre de Malika Favre, que j’ai eu l’occasion d’échanger avec Zak Eazy. Un jeune graphiste de 25 ans qui a tout de suite attiré mon œil pour sa maitrise de Photoshop et sa thématique très forte dédiée avec une forte identité autour de la ville de Lille. Du coup, banco, on a décidé de se faire un petit échange par mail pour discuter de son travail sur le logiciel d’Adobe.

TITRE 1.

Bonjour Zak, tout d’abord, peux-tu nous dire quel est ton parcours dans le domaine graphique ? Depuis combien de temps pratiques-tu Photoshop ?

J’ai commencé Photoshop en 2012-2013 quand j’étais au lycée. Je m’étais orienté vers des études d’architecture mais en découvrant Photoshop je me suis vite rendu compte qu’il fallait m’orienter vers des études d’art et de graphisme.À l’obtention de mon bac j’ai tenté d’intégrer des écoles de graphisme, en vain, je me suis donc tourné vers une fac d’Art. C’était beaucoup plus traditionnel, il manquait cette partie « digitale », c’est alors que j’ai commencé à me former seul au métier de graphiste via des tutoriels sur YouTube etc..


Depuis combien de temps bosses-tu sur les visuels de Lille ?

J’ai commencé les visuels sur Lille depuis un peu plus d’un an (mai 2019) sur Instagram.

Concernant les photos de Lille, quelle est l’origine des clichés que tu utilises ?

Certaines photos appartiennent à des photographes lillois, d’autres proviennent de banques d’images libre de droit. En ce qui concerne celles qui appartiennent aux photographes je leurs demande d’abord l’autorisation de les utiliser, je les reçois en HD et les identifie sur mon Instagram en tant que photographe de base.

Quel a été le photomontage le plus complexe que tu aies produit ?

Je pense que le photomontage qui a été le plus complexe à produire est celui de l’ours et de la station métro dans la foret. Elle n’en a pas l’air mais la photo de base a reçu des nombreuses modifications/déformations c’était assez compliqué.

Celui dont tu es le plus fier (possiblement le même, mais je pose la question) ?

La création dont je suis le plus fier est « Wild House » où l’on voit un ours sortir du bâtiment Carnot à Lille avec une base en forme de racine. C’est avec cette création que j’ai pu être repéré par Photoshop, ils l’ont partagée sur leur compte Instagram et m’ont follow juste après. Pour moi c’était un grand accomplissement d’avoir leur reconnaissance

Emmanuel
administrator
Directeur et Responsable Pédagogique en Chef Kaligram

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

UNE QUESTION ? On vous répond ! Vous pouvez aussi appeler au 03 20 54 09 06 si vous n'êtes pas timide du téléphone. ;-)
Emmanuel vous répondra sous 24h.
Envoyer
X